LE NUMERIQUE ET LES TOUT-PETITS

L’implication et l’évolution de la part du numérique dans les familles.

Par Isabelle JULIEN, Le 6 avril 2021

Depuis plus d’une décennie la révolution numérique entraîne des changements sociétaux pris en compte par nos gouvernants pour l’administration du pays. Depuis le 16 mars 2020 une succession de mesures sanitaires liée à la lutte contre le Coronavirus a confirmé l’importance de l’utilisation des outils numériques jusqu’au cœur de nos maisons et au sein même de notre organisation familiale. 

Pour la première fois nous incluons particulièrement les enfants dans cette révolution numérique. Au rythme des confinements la scolarité se fait à distance, à la maison avec la problématique collatérale du télétravail des parents.

Le numérique est par conséquent un nouvel organe dans l’organisation de la famille et si “Accompagnement Numérique Pour Tous” a pour vocation première d’accompagner les personnes désireuses dans cette révolution numérique, il est primordial d’avoir un questionnement permanent sur l’impact du numérique sur la vie quotidienne en famille.

 

Qu’en est-il du numérique et des tout-petits ?

Ce questionnement fondamental nous interpelle. Il est parfois sujet d’angoisse car nous n’avons aucun recul ni aucune référence sur l’impact du numérique chez le bébé ni sur le développement du jeune enfant.

Le numérique a-t-il une influence sur la relation parents-enfants ? Une exposition aux outils numériques a-t-elle un impact sur la santé de l’enfant ? Quelles seraient les recommandations à suivre ? Devons-nous exclure le bébé du numérique ? etc

Pour avancer et afin d’offrir des pistes à la mesure du questionnement des familles, j’ai suivi un module de formation à distance auprès de la plateforme France Université Numérique.

 

Pour les personnes intéressées, n’hésitez pas à exprimer vos doutes et vos réticences face à cette transformation numérique qui semble s’imposer à nous. C’est avec plaisir que j’échangerai et que j’aborderai les sujets qui vous touchent dans votre quotidien. 

Merci, à très bientôt.

Isabelle JULIEN